pose ongles en gel

Brillants et très glamour, les ongles en gel sont un régal pour les yeux lorsqu’ils sont fraichement vernis. Une fois quelques semaines écoulées, et que les ongles ont eues le temps de pousser, vient le temps de retirer le revêtement et les extensions. Bien que la manucure au gel offre de nombreux avantages, l’enlever est une tout autre affaire. Ces informations vous aideront à y arriver sûrement.

Avant de vous lancer

Lorsque vous souhaitez retirer une extension en gel, il est important de faire attention et de procéder de façon minutieuse afin de ne pas endommager la peau ni les ongles naturels. Si vous décollez vos faux ongles sans utiliser une méthode adéquate, vous risquez de racler les couches supérieures des ongles. Cela pourrait les exposer aux cassures à répétition et les rendre fragiles pour les prochaines fois.

Si vous les frottez sans précaution, ils risquent également de devenir grossiers, secs et écaillés. La texture de la peau s’en trouvera affectée, ce qui rendra les futures manucures beaucoup moins polies.

Des idées créatives ici

Étape 1 pour le retrait de vos ongles en gel

Pour réaliser un sans-faute, vous aurez besoin d’un certain nombre d’articles que vous pourrez utiliser ultérieurement, certains que vous possédez déjà. Un kit spécial faux ongles serait aussi un plus. Vous aurez besoin entre autres de :

  • Lime à ongles ou une ponceuse électrique ;
  • Acétone ;
  • Coton ;
  • Feuille d’aluminium ;
  • Vaseline ou huile à cuticule ;
  • Huile de vitamine E.

Comme vous allez tremper les mains dans de l’acétone, il est important de protéger la peau autour de l’ongle avant de commencer. Vous pouvez utiliser une huile ou une crème à cuticules ou même de la vaseline comme couche protectrice.

Étape 2

Il faudra ensuite polir la couche supérieure de votre gel avec une lime à ongles grossière. Cela permettra de fissurer la couche supérieure du vernis afin d’aider l’acétone à pénétrer plus facilement. Allez-y doucement et arrêtez-vous une fois que vous avez enlevé l’éclat. Remplissez deux bols en verre à moitié avec de l’acétone. Mouillez une petite serviette et faites-la chauffer puis couvrez un côté avec un morceau de papier film.

Assurez-vous qu’il s’agisse d’une solution pure. Placez les mains dans des bols et couvrez-les avec la serviette chaude ; le côté en plastique vers le bas. Le film plastique et la serviette chaude génèrent de la chaleur pour accélérer le processus de retrait. Retirez les mains après 15 ou 20 minutes.

Vous pouvez aussi tremper un petit morceau ou une boule de coton toute prête dans de l’acétone et le placez sur l’ongle. Enroulez-les ensuite avec du papier aluminium puis laisser agir entre 30 et 45 minutes. Ce procédé permet de ne pas trop exposer les mains à votre solution. Si vous êtes en séance avec une cliente, vous pouvez profiter du temps pour bavarder ou lui proposer un autre divertissement.

Étape 3

Après ce temps, retirez la feuille d’aluminium et exercez une pression sur les ongles. Ils devraient glisser facilement. Sinon, recouvrez-les et patientez jusqu’à ce que vous puissiez les retirer facilement. Une fois qu’ils sont retirés, polissez vos ongles pour enlever les résidus. Veiller ensuite à protéger les ongles en appliquant quelques couches d’une base protectrice et nourrissante pour aider à les renforcer.

D’autres conseils  dans cet Article à lire

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *