illustration multimetre

Au fil du temps, il est impérieux d’entretenir son véhicule régulièrement afin qu’il soit toujours d’aplomb pour servir. À cet effet, il est très important de procéder quelques fois à la vidange, la révision, au test des bougies et autres. En effet, après un long parcours, certains dysfonctionnements peuvent être à l’origine du non-démarrage d’un moteur. Outre un démarrage difficile, il peut arriver qu’une épaisse fumée noire sorte des échappements d’un véhicule. Tous ces problèmes peuvent surgir suite à une bougie de préchauffage ou d’allumage défectueuse en fonction des véhicules qu’ils soient équipés d’un moteur diesel ou à essence.

Les différents types de multimètres susceptibles d’assurer le test d’une bougie

  • Multimètres analogiques

Comme son nom le mentionne, c’est un multimètre qui fait recours à des techniques analogiques dans le but d’afficher les mesures. C’est un instrument qui dispose d’une échelle graduée ainsi que d’une aiguille qui bouge dessus qui une fois stabilisé donne la valeur de la mesure. C’est un multimètre très usité pour repérer des changements de tensions lents. Il dispose d’une acuité élevée et une résistance assez faible le rendant prodigieux.

  • Multimètres numériques

Ce sont des multimètres électroniques qui mentionnent à l’écran les mesures prises. Ils sont très appréciés en fonction de leur excellente précision, leur grande résistance et sont très commode à lire.

Lire aussi : Notre dossier sur les mini projecteurs

Les différentes étapes à suivre pour tester une bougie au multimètre

Les bougies d’allumage

La bougie d’allumage est l’élément de base d’un système d’injection à essence. Elle sert généralement au démarrage ainsi qu’au bon fonctionnement des moteurs à essences. Une bougie d’allumage défaillant causerait une surconsommation de carburant, des difficultés au démarrage, une perte de puissance au moteur et autres. Pour éviter cela, il est primordial de le tester de temps à autre afin de s’assurer de son bon fonctionnement.

Pour ce faire, équipez-vous d’un multimètre, allumez-le et mettez-le sur la position Ohms. Ensuite, il faudrait enlever le câble de la bougie d’allumage. Une fois cela fait, mettez une sonde du multimètre sur la borne de la bougie et posez l’autre borne du multimètre sur la masse du moteur. Assurez-vous que le branchement est bien fait. À l’écran du multimètre, si vous lisez autre chose que « infini » alors sachez que la bougie est défectueuse et il faudrait la remplacer.

Voir également : Les conseils sur cette page

Les bougies de préchauffage

Les bougies de préchauffage sont exclusivement utilisées pour les moteurs diesel. Elles servent à préchauffer les chambres de combustion des cylindres comme cela se doit avant le démarrage du moteur et durant son fonctionnement. Une défaillance des bougies de préchauffage engendrerait des difficultés de démarrage du moteur, une détérioration du filtre à particules, l’apparition des vibrations et des bruits et autres.

Un contrôle régulier est donc de vigueur pour s’assurer du bon fonctionnement de votre moteur diesel. Pour tester les bougies de préchauffage, il est important de les démonter de leur cylindre et de vous équiper d’un multimètre en mode Ohms. Ce test vous donnera de bonnes bases. Par la suite, il faudrait connecter la borne positive du multimètre matérialisée par le fil rouge sur le haut de la bougie.

Pour terminer le branchement, il faudrait connecter par la suite la borne négative du multimètre qui n’est rien d’autre que le fil noir au culot de la bougie. Une fois les connexions effectuées, lisez la valeur de la résistance mesurée sur l’écran du multimètre. Une valeur généralement inférieure à 1 ohm doit être mesurée sur l’ensemble des bougies de préchauffage. En revanche, si la valeur mesurée est supérieure à cette norme, cela indique une bougie défectueuse à remplacer.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.